6 January 2018

Beaucoup de chiens restent longtemps seuls pendant les journées de travail de leurs propriétaires. En se référant à l'article des besoins du chien, vous comprenez bien qu'il va falloir lui donner une occupation pendant votre absence si vous ne souhaitez pas voir apparaître des troubles du comportement.

Voici quelques petites règles pour avoir un chien zen seul: angel

1. L'endroit où vous le laisser seul:

  • choisser une pièce avec un espace restreint, en effet trop d'espace peut être anxiogène pour le chien
  • l'endroit choisi ne doit pas être stressant pour le chien
  • un parc à chiot ou une caisse de transport (si elle a été introduite de manière positive) peut être une bonne alternative
  • ne laisser rien traîner que vous ne souhaitez pas qu'il grignote
  • éviter qu'il puisse voir à l'extérieur, il risque d'aboyer à chaque stimulation
  • dans la même idée, laisser son chien à l'extérieur pendant votre absence peut également lui générer du stress
  • mettre un fond sonore aide dans certains cas

 2. Jouets d'absence:

  • il faut lui laisser des jouets exceptionnels en votre absence et qu'il a uniquement en votre absence
  • lui retirer dès que vous revenez
  • l'idéal est de donner des jouets qui donne de la récompense alimentaire (exemple: kong rempli de friandises (voir vidéo sur arrêter de donner des croquettes dans des gamelles), distributeur mobile de croquettes, sabot de vache remplis de friandises)
  • laisser entre 3 à 5 jouets d'absence de valeur différente

3. Donner à mastiquer:

  • si votre chien aime ça, mastiquer pendant votre absence est très déstressant et répond aux besoins journaliers du chien
  • exemple: bois de cerf, bois de caféier, kong, sabot, tendons de boeuf, oreilles de cochon ou même os charnus crus
  • plus l'absence est longue ou difficile pour le chien, plus le jouet d'absence doit être hyper appétent pour le chien et la mastication longue
  • s'il se désintéresse à ce que vous lui donnez, votre départ est trop stressant pour lui, il vaut mieux lui donner un peu plus tôt pour qu'il n'ait pas anticipé votre départ

4. Pas de rituels de départ ni de retour:

  • on ne part pas en "traître" mais on ne fait pas non plus de grosses caresses au moment du départ
  • on accorde de l'attention au chien à son retour uniquement s'il est calme

5. Exercices à travailler pour aider à rester seul:

  • aller de pièce en pièce et empêcher qu'il vous suive partout, il faut lui apprendre la frustration ne pas être avec vous tout le temps, vous revenez dans la pièce uniquement s'il est calme et vous faites comme si de rien n'était
  • mettez le dans une pièce à part même quand vous êtes là, il peut avoir un jouet d'absence de "faible" valeur à ce moment là, augmenter les temps d'absence au fur et à mesure
  • faire des faux départs, votre chien commence a anticiper votre départ dès que vous mettez votre manteau, chaussures, prendre les clés, faire toutes ces choses mais ne partez pas et récompenser si votre chien dès qu'il est calme
  • faire des exercices d'autocontôles 
  • faire des exercices avec la caisse 

Tags: